Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Oct

Georgia de Julien Delmaire

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

Georgia de Julien Delmaire

.

Editions Grasset - 248 pages
Littérature française - premier rom
an

Georgia est une chanson.
Georgia est une jeune femme perdue.
Georgia est un roman d'amour : deux être à la dérive se rencontrent, se racontent, dans une parenthèse en clair-obscur, au coeur de la ville, ici et maintenant. Venance écoute, Georgia parle, et de sa voix jaillissent des paysages. L'enfance résonne avec les derniers accords de Joy Division.
"La vie de Georgia commence à peine, que déjà les heures épuisent le sablier. Le bluesman reprend son souffle. La chanson passe de bouche en bouche. L'amour, l'amour nous déchirera à nouveau."

MON AVIS :

Premier roman de Julien Delmaire, Georgia résonne comme une promesse. Celle d'un monde meilleur, d'un avenir plus tendre et d'une rencontre douce et sereine entre deux êtres que la vie néglige. Une oeuvre terrible d'humanité et souvent noire, portée par une écriture riche et complexe.
Julien Delmaire impressionne par la maîtrise de la langue autant que par la noirceur de ses personnages et du monde dans lequel ils évoluent.
Un hommage à ces immigrés qui survivent dans un monde terrifiant et sauvage et qui s'accrochent et se défendent avec des armes bien dérisoires. Un roman hommage d'une extrême noirceur mais nécessaire à la compréhension du monde qui nous entoure. Une oeuvre à découvrir !

Un jeune homme entra, en uniforme clair. Presque un adolescent. Pour donner le change, le gamin bomba le torse, mais il était mal à l'aise, cela se manifestait par d'infimes détails. Le jeune policier s'approche et ordonna à Venance de se tourner sur le côté. Il obéit et on lui ôta ses menottes. Le flic, malgré sa matraque et son revolver, éprouvait une angoisse diffuse devant cet être en fragments, démantibulé. En aucun cas, il ne voulait recueillir le sang de cet homme, s'en voir éclaboussé. Sang nègre, vieux talisman. Venance se redressa du mieux qu'il put pour toiser le policier.

Je te salue, gamin-l'uniforme, je ne te maudis pas plus que je ne te bénis, je te salue d'homme à homme, toi debout, moi dos au mur.

La pierre que l'on m'a jetée, je l'ai mangée, la boue sur mon visage, je l'ai dévorée, mais j'ai toujours sous la langue un éclat de soleil qui se refuse à fondre.

Georgia est une chanson qui passe de bouche en bouche. Une chanson mille fois reprise. Chacun se remémore les violons de la complainte de Ray Charles : la route, le clair de lune effleurant les pins, l'amour étendu là, comme un pneu crevé, le parfum des résines brûlantes, le Sud qui n'en finit jamais. (...) Quand Louis Armstrong chante Georgia, un négrillon trébuche, s'entaille les jambes sur un tesson de solitude. La voix console le gamin, lui susurrant que le destin n'a pas de limite, que les rêves courent plus vite que les chiens et qu'au bout de la route, un refuge auréolé d'or pur recueille les fuyards sans leur demander de montrer patte noire.

Commenter cet article

George 28/10/2013 20:08

Je n'ai pas du tout accroché, trop noir, voire glauque je trouve mais c'est mon avis. Côté style, j'ai trouvé cela assez ampoulé et lourd pour un sujet qui n'avait pas besoin de cela. Bref nous voilà avec des avis très très différent, mais c'est bien aussi et je suis contente que ce livre ait pu plaire !

Yuko 29/10/2013 11:02

Je t'avoue que je ne partais pas confiante après avoir lu ton avis mais je n'ai pas trouvé le style lourd, au contraire, je l'ai trouvé plutôt habile. Je comprends que ce livre ait pu te déplaire, il est effectivement très noir et glauque. Il ne me marquera pas forcément durablement mais je n'ai pas détesté sa lecture ! Je suis moi aussi ravie que l'on puisse échanger nos points de vue, c'est toute la richesse de la blogosphère ^^

asphodèle 16/10/2013 12:55

Quel billet tentateur, j'aime beaucoup le dernier extrait, magnifique ! Je le note...

Yuko 16/10/2013 12:57

Un très beau premier roman pour moi ! Une belle écriture qui sert un propos malheureusement très noir et très réel...

Laurence 15/10/2013 17:16

J'ai lu de bonnes critiques mais j'ai du choisir. Ton billet me fait envie quand même ....

Yuko 15/10/2013 21:03

Tu pourras toujours l'emprunter en médiathèque/bibliothèque, non ? Ravie que tu aies aimé ma petite chronique ! à bientôt ^^

Valou076 15/10/2013 12:47

il est dans la sélection de ma librairie. je vais voir si j'ai le temps de le lire avant la date butoir !

Yuko 15/10/2013 14:38

Wahou, effectivement ^^ En tout cas, ça promet de beaux moments de lecture ! j'espère que tu auras le temps de lire Georgia, ce serait bien d'avoir un 3ème avis (en plus de celui de George) pour voir vers quelle critique tu penches ;)

Valou076 15/10/2013 14:16

début janvier ! il faut lire douze titres au total...mais j'ai aussi les titres du match de la rentrée littéraire, ainsi que des services presse...

Yuko 15/10/2013 12:49

Quelle date butoir ?

Alex-Mot-à-Mots 14/10/2013 12:56

Un roman qui a l'air très fort.

Yuko 14/10/2013 14:41

Et très bien écrit, un beau premier roman !

Archives