Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Dec

Simetierre de Stephen King

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature, #Autres challenges

Simetierre de Stephen King

.

Editions Le livre de poche - 636 pages
Littérature améric
aine

Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s'installer avec sa famille à Ludlow, petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Crandall, les emmène visiter le pittoresque "simetierre" où des générations d'enfants ont enterré leurs animaux familiers. Mais, au-delà de ce "simetierre", tout au fond de la forêt, se trouvent les terres sacrées des indiens, lieu interdit qui séduit pourtant par ses monstrueuses promesses...

MON AVIS :

Bien connu pour ses romans vacillant entre fantastique et horreur, Stephen King nous offre ici une oeuvre impressionnante à plus d'un titre : son récit vif, à l'écriture ciselée, nous entraine imperceptiblement vers l'horreur et sa force destructrice. King parvient à distiller la peur dans des scènes impressionnantes qui suscitent chez le lecteur malaise et crainte. Malgré quelques baisses de rythme et quelques longues phases d'attente, il parvient à transmettre à ses lecteurs, une fatalité presque palpable pour une histoire d'horreur savamment orchestrée. Un roman digne de la réputation de son auteur, au style soigné et par instants haletant. Une incursion réussie dans l'univers si personnel de Stephen King.

Challenge américain chez Noctembule

Mais ce n'était pas de cela qu'elle avait peur. Depuis le moment où elle avait commencé à lutter contre cette torpeur écrasante sur la route, une espèce de crainte diffuse s'était installée en elle, et elle ne l'avait pas quittée un instant depuis. Mais à présent, elle éprouvait une peur bien différente, beaucoup plus vive...

On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain. Au contraire, il semble qu'à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les ténèbres de l'épouvante, une espèce d'effet exponentiel entre en jeu. Pour aussi déplaisant qu'il soit de le constater, l'expérience humaine tendrait plutôt à valider l'idée suivant laquelle l'horreur suscite l'horreur, une calamité accidentelle engendrant d'autres calamités - parfois voulues celles-là - jusqu'à ce que les ténèbres finissent par tout recouvrir à la façon d'une tache d'encre qui s'étale progressivement sur un buvard.

Commenter cet article

Aurore 09/12/2013 18:30

Pour moi c'est un must de King. L'un de mes préférés. Il plonge dans l'horreur de la mort, et je l'ai lu la première fois à 12ans, quand j'ai perdu mon chien. Forcément, je rêvais aussi de le faire revenir à la vie.
Ce roman est assez dingue.

Yuko 09/12/2013 19:13

C'est vrai, c'est une oeuvre incroyable qui me donne très envie d'en découvrir d'autres :)

cristie 07/12/2013 09:22

Cela fait très longtemps que je n'ai pas lu de Stephen King, je serai curieuse de savoir quel regard je porterai sur ses lectures maintenant.

Yuko 07/12/2013 13:26

Tu l'as lu celui-ci ?

George 05/12/2013 07:35

J'ai lu trois pages du Docteur Sleep et non ce n'est pas pour moi ! je déteste déjà les films d'horreur, ça me donne trop la frousse donc lire un livre terrifiant le soir dans mon lit c'est au-dessus de mes forces ;) !

Yuko 05/12/2013 09:53

;) C'est vrai qu'il a l'art et la manière d'amener son sujet. Je trouve que ce n'est pas donné à n'importe quel auteur de susciter de tels sentiments à ses lecteurs...

Sylvie, Enfin moi 04/12/2013 23:04

Je ne l'i pas lu celui-ci, je ne parviens pas à terminer Delphine Le Vigan
Gros bisous

Yuko 04/12/2013 23:10

Lequel ? Rien ne s'oppose à la nuit ? Qu'est-ce que tu n'aimes pas dans cette lecture ? Bisous ma Sylvie ^^

Gagaie 04/12/2013 22:21

Je l'ai lu il y a longtemps mais je me souviens avoir eu un certain malaise en lisant.
Par contre, je ne me souviens plus de la fin lol.

Yuko 04/12/2013 23:03

Il faut le relire ;) un certain malaise, c'est exactement ça... Et parfois la volonté de ne pas reprendre le livre tout de suite :)

Archives