Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 May

La valse aux adieux de Milan Kundera

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

 

Editions folio - 300 pages
Littérature Tchécoslovaque


Dans une charmante ville d'eau, huit personnes en quête de bonheur s'étreignent puis s'éloignent, se cherchent et se dissolvent dans les méandres sirupeux de la vie...
Une jolie infirmière, enceinte, se persuade d'avoir trouvé l'amour auprès d'un célèbre musicien de jazz pourtant lâche et frivole.
Eternel exilé, victime des purges, un ancien militant désabusé s'aprête à quitter le pays, faisant ainsi une croix sur son passé et sur sa jeune fille adoptive.
Un gynécologue invente un eugénisme d'un genre nouveau, une femme belle cache ses envies suicidaires... Tous se succèdent et se frolent dans une danse endiablée, une valse... aux adieux...

MON AVIS :

La valse aux adieux est le troisième roman d'une trilogie célèbre de Milan Kundera. Initiée par La plaisanterie puis par La vie est ailleurs, l'oeuvre nous expose tout en légèreté, les aspects les plus sombres de l'être humain, dans une valse à la frontière du réel et du fantastique...
De la lacheté à l'avillissement, ses personnages, persécutés par leurs vies, recherchent la paix de l'âme et le bonheur simple...
Oscillant entre constance et dérision, ce roman mène inéxorablement son lecteur vers une frappante lucidité, celle d'êtres en mal d'avenir, de raison et de tendresse... Une oeuvre, magistrale, qui se veut l'éternelle valse des hasards, des quiproquos et des maux modernes...

En entrant il vit Bertlef qui venait à sa rencontre en pyjama. Il s'excusa avec gêne de sa visite inopinée, mais Bertlef l'interrompit : "Mon ami ! Ne vous excusez pas ! Vous venez de me faire le plus grand plaisir qu'on m'ait jamais fait ici en ces heures matinales."
Il serra la main de Klima et poursuivit : " Dans ce pays, les gens ne respectent pas la matin. Ils se font réveiller brutalement par un réveil qui rompt leur sommeil d'un coup de hache et ils s'abandonnent aussitôt à une hâte funeste.
Pouvez-vous me dire ce que peut être ensuite une journée qui a débuté par cet acte de violence ? Que peut-il advenir de gens à qui leur réveil administre quotidiennement un petit choc électrique ?

Commenter cet article

Miss+Ko 09/05/2009 23:01

ouais, bonne idée. Il faut juste que je le trouve, le lise et faisse l'illu. Donc dans une petite dizaine d'année XD

Yuko 12/05/2009 10:17


OKI, pas de soucis, je serai patiente ^^ hé hé ...
Bises !


Annie 08/05/2009 12:34

Tu sais donner envie de lire un livre!
Mon prochain sûrement.
Bonne journée

Yuko 08/05/2009 23:31


@ Miss KO : Je suis contente de t'avoir donné envie de le lire ^^ Tu peux y aller sans crainte et qui sait, peut-être qu'il t'inspirera une petit illustration ^^

@ Annie : Ah ça me fait plaisir, parce que j'aime bien partager mes impressions avec d'autres personnes ... tu m'en reparlera quand tu l'auras lu ? Bises.


Miss+Ko 08/05/2009 10:15

L'extrait est G-E-N-I-A-L ^^ C'est tout à fait ce qui ce passe le matin. Et le livre a l'air bien.

Archives