Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Aug

Absolument dé-bor-dée ! ou le paradoxe du fonctionnaire de Zoe Shepard

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

9782226206022.jpg

 

Editions Albin Michel - 302 pages
Littérature française

 
Fonctionnaire territoriale, embauchée après huit années d'études supérieures dans une mairie de province, Zoé Shepard se retrouve confrontée à la dure réalité du monde du travail chez les fonctionnaires :
« Les premières semaines, j'ai cherché les caméras.
C'était forcément une plaisanterie.
Six mois après avoir été embauchée à la mairie, j'ai accepté la triste réalité : je suis un petit rouage d'un univers absurde.
Un monde où ceux qui en font le moins se déclarent « dé-bor-dés ! » Où les 35 heures se font... en un mois.
Je passe mes trois heures de travail hebdomadaire à pipeauter des notes administratives, bidouiller de vagues rapports, jouer les GO pour délégations étrangères et hocher la tête en réunion.
L'essentiel est de réussir à gaspiller son temps en prenant un air important, à lécher les bottes des dirigeants pour glaner quelques informations et à jouer les fidèles vassaux des élus tout puissants... »

 

MON AVIS : 
 
Avec humour et cynisme Zoé Shepard nous livre une analyse personnelle et visiblement vécue du monde des fonctionnaires territoriaux à l'heure des 35 heures (par mois), des pots de bienvenue, d'anniversaire, de départ ou encore des préoccupantes réflexions sur les lieux des futures vacances personnelles...
Diplômée et compétente, elle livre au lecteur sa vision acide de la fonction territoriale. Entre réunions qui n'aboutissent pas et séminaires "de formation", Zoé Shepard se laisse aller à la caricature et dresse un portrait du monde du travail dans la fonction publique au vitriol.
Si l'on peut regretter l'absence de nuances, la caricature du fonctionnaire moyen et l'impression d'une sur-compétence de l'auteur dans un monde d'incompétence, ce petit pamphlet contre les dysfonctionnements d'une administration figée, se veut joyeux.
Une expérience seulement sympathique, à l'écriture acerbe et au style souvent répétitif, qui fait de cet ouvrage un moment plaisant bien que très forcé... Attention, fonctionnaires ou employés de mairie... s'abstenir.

Simplet fronce les sourcils comme un enfant de trois ans à qui on aurait refusé un troisième tour de manège. Le problème avec le sale gosse capricieux à qui l'on a donné les manettes d'une direction générale est que son pouvoir de nuisance est infiniment plus élevé que celui qui n'a pas réussi à attraper la queue du Mickey. La sanction tombe immédiatement :
- Au fait, Alix et moi pensons qu'il est plus sage de te retirer le dossier "Chine".
- Plus sage ? Comment ça ?
- Tu comprends, tu gères beaucoup de dossiers et ton poste risque de prendre trop d'ampleur. Les autres chargés de mission ne comprendraient pas.
Avec quatre heures de boulot hebdomadaires, dont trois consacrées à des réunions auxquelles je n'ai pas à être, le risque que je cours est effectivement d'avoir un poste gonflé d'ampleur.
Simplet ou la lâcheté faite homme. Au lieu de me dire que je suis évincée du dossier parce que j'ai pointé que la VIE sélectionnée parmi le carnet d'adresses d'Alix a toutes les qualifications nécessaires dans un monde absurde - elle n'a aucune famille d'origine chinoise et n'a jamais mis les pieds à l'est de Strasbourg - à l'exception des compétences requises, Simplet préfère se planquer derrière un concept qui lui est totalement étranger : l'égale répartition des tâches entre les chargés de mission.
- Sans compter ton attitude inadmissible, renchérit Alix. Anne-Lise m'a téléphoné pour se plaindre de ton comportement, toutes ces questions que tu lui posais, comme si tu cherchais à l'accuser...
- J'ai du mal à concevoir un entretien de recrutement sans questions...
- As-tu déjà envisagé des séminaires de communication pour modérer ton discours ? m'interroge Simplet.
Simplet, sache qu'en ce moment même, je suis la modération faite femme. Preuve en est l'absence héroïque des termes "connard arrogant", "crétin manipulé" ou "néant intellectuel" dans mes discussions avec toi.

Commenter cet article

DF 17/10/2011 21:53


A tout bientôt! :-)


Yuko 21/10/2011 12:57



:)



DF 10/10/2011 16:40


Lu il y a quelque temps. J'ai été profondément déçu par le ton arrogant adopté par l'auteur, qui a gâché à mon avis un excellent sujet. Sur la fonction publique française en général, je me souviens
de lectures autrement plus savoureuses (et vécues!), par exemple "D'un point de vue administratif" de Francis Mizio - qui a, pour ne rien gâcher, un petit goût de camembert arrosé de vin rouge.


Yuko 12/10/2011 12:58



C'est exactement ça ! Le ton arrogant de l'auteur nous fait perdre tout intérêt pour son livre même si, la caricature en moins, il y a certainement des vérités dans
ce qu'elle avance... J'ai vraiment du mal à comprendre le tapage médiatique (positif) qu'a fait ce livre au jour de sa sortie...


Cela dit, les autres livres que tu proposes ont l'air intéressant ! Je les note :) A bientôt !



Nina 02/10/2011 19:45


Je suis fonctionnaire territoriale il faudrait que je lise ce livre !!Moi je travaille dans une médiathèque dans une commune de 8000 habitants, et moi j'ai l'impression souvent d'être un peu
débordée, mais dans les petites communes on est très juste au niveau du personnel et maintenant une médiathèque est un lieu où il se passe tout plein de choses en dehors du prêt de livres et moi à
force ça m'affole un peu !!! (accueil de classes, salon du livre, heure du conte, club de lecture, expos....)je suis certaine que dans certains services ça se passe comme elle le décrit, par contre
les fonctionnaires n'aiment pas être critiqués vu comment son livre a été perçu dans ce milieu !!!


Yuko 03/10/2011 12:17



Je crois que ce livre a un énorme potentiel. Tout ce qui est écrit n'est pas faux cependant, ce qui me fait relativiser c'est l'écriture elle-même... la caricature,
la fausse modestie de l'auteur ont eu raison de ses propos pour moi et c'est bien dommage ! Je trouve cela courageux de dénoncer les dérives du système mais il faut le faire avec beaucoup
d'humilité... 



asiemutée 02/09/2011 13:43


Effectivement, c'est un long brûlot où elle règle ses comptes ! Ce qui m'a le plus choquée, c'est qu'elle a depuis réintégré cette même administration ...


Yuko 07/09/2011 22:52



Oui, j'ai entendu... mais je crois que c'est dans un nouveau service. Je suis sensible au cran qu'il lui a fallu pour faire une telle démarche.. même si pour moi, le
livre n'a pas comblé mes attentes.. ;)



asiemutée 31/08/2011 12:05


Je l'ai lu entre Nice et Osaka cet été, d'une seule traite - remarque 18h avec les escales, ça laisse le temps - et je ne pouvais pas m'empêcher de pouffer à certains passages. Mais bon, il n'y
avait que des japonais dans l'avion, ça n'a pas eu l'air de les étonner, et même si c'était le cas, ils sont assez discrets pour ne pas le laisser paraître ;)
J'ai vraiment passé un très bon moment à la lecture de ce récit qui colle si bien à la réalité : il faut dire que je travaille dans le même type d'administration que ZS et que j'y ai croisé bon
nombre de mes connaissances ;)


Yuko 02/09/2011 09:56



Je suis de ton avis en ce qui concerne le thème... il est innovant et intéressant ! ce qui m'a un peu dérangée, c'est le ton employé. Je ne remets pas du tout en
cause le fait qu'il y a du vrai dans ce qu'elle écrit.. je pense qu'elle a certainement raison (j'ai eu travaillé quelques temps dans des administrations et c'était cool cool...) ce qui m'a
dérangée, c'est le ton un peu supérieur qu'elle emploie comme si elle était seule compétente. Elle ne fait qu'évoquer l'une de ses collègues compétente sans en parler davantage...elle se
concentre beaucoup sur ce qui ne va pas donc j'ai trouvé son point de vue très partial.. dommage ^^



Archives