Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Nov

Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable de Romain Gary

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

Au-dela-de-cette-limite.jpg

 

Editions Gallimard - 260 pages 
Littérature française

 
Jacques Rainier, 59 ans, est un riche industriel aux prises avec des difficultés administratives dans sa société au moment ou, amoureux fou d'une jeune brésilienne, il vit les moments les plus heureux de sa vie.
Les confidences cyniques et désabusées d'un homme de son âge, obsédé par le mythe de la virilité et le déclin sexuel éveillent en lui un soupçon... La peur de l'impuissance, d'abord insidieuse puis grandissante et destructrice ne le quitte plus...
 

MON AVIS : 


Romain Gary fait partie de ces plumes aisément perceptibles par le coeur parce qu'elles s'abreuvent de nos âmes pour faire jaillir sur le papier les plus douces poésies. Ce roman n'échappe pas à la règle et livre au lecteur, pâle observateur de la destruction humaine, l'immixtion d'une idée qui conduit le narrateur à risquer sa vie, l'amour, l'espoir... par peur. Celle de soi, qui ne s'explique pas, qui nous échappe à tous et fait de nos corps des morceaux de papier au prise avec le temps...
Rien ne laissait présager cette auto-destruction si ce n'est ce sentiment terriblement humain de la perte des repères et du sentiment que le bonheur ne nous est jamais donné pour toujours.
Au-delà de cette limite, votre ticket n'est plus valable... est donc en tout point une réussite. De celle qui font les grands romans, des instants éphémères gravés sur l'horizon des incertitudes...

J'en profite pour souligner que Delphine organise un challenge autour de ce prolifique auteur. A découvrir ICI.

On dit tant de bêtises sur la naissance ! Il ne suffit pas de venir au monde pour être né. "Vivre", ce n'est ni respirer, ni souffrir, ni même être heureux, vivre est un secret que l'on ne peut découvrir qu'à deux. Le bonheur est un travail d'équipe. Je laisse passer les secondes et les minutes et cette lente caravane est chargée de sel de bonheur, car elle va vers toi.

Je tenais la lettre à la main et j'écoutais le chant du silence. Longtemps après, car les secondes qui passaient avaient perdu leur message, je portais la feuille à mes lèvres comme il y a cinquante ans à peine, lorsqu'on m'avait dit - c'était pour rire - que les fleurs coupées duraient plus longtemps dans leur vase si on leur donnait chaque matin un baiser. Je demeurai étendu sur le dos sans bouger, me gardant bien, par un geste inconsidéré, de redevenir moi-même, avec tout ce que cela suppose d'expérience, de dérision, de futilité et de raison.

Commenter cet article

lauraoza 15/11/2011 12:22


Grâce à ton article je lirai sûrement ce livre qui a l'air intéressant.

J'avais étudié un peu sa biographie à l'école dans un sujet littéraire "la folie dans la littérature", il m'intriguait parce que si je me souviens bien, Romain Gary écrivait des livres sous un
autre nom également, pour rester mystérieux... Étrange personnage. :)


Yuko 17/11/2011 12:29



C'est un écrivain très surprenant en effet, à de nombreux points de vue ! Je te conseille vraiment la lecture de ce livre que j'ai beaucoup aimé :)



Sylvie, Enfin moi 12/11/2011 19:45


Un bisous en passant ma belle
Sylvie


Yuko 14/11/2011 11:37



Tu es adorable ! Gros bisous à toi aussi ma Sylvie !



ogressedeparis 12/11/2011 18:35


Tu m'as donnée envie de plonger dans ce livre!


Yuko 14/11/2011 11:30



C'est un très beau livre, fascinant par le sujet qu'il traite et très poétique dans son approche des rapports humains !



Sylvie, Enfin moi 10/11/2011 21:59


je ais aller voir ça.
Un auteur que j'apprécie
Gros bisous ma Yuko
Sylvie


Yuko 14/11/2011 11:05



Un auteur qui sait parler aux femmes :) Bisous belle Sylvie !



Xtinette 10/11/2011 21:49


J'aime beaucoup Gary et ne connais pas ce livre ! Je note !


Yuko 14/11/2011 11:02



Je suis sure que tu ne seras pas déçue !



Archives