Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Feb

Battement d'ailes de Milena Agus

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

Battement-d-ailes.jpg

 

Editions Liana Levi - 156 pages
Littérature italienne


Sur une colline sarde qui domine la mer, la maison de Madame, dernier bastion de la résistance face au tourisme de masse, se dresse haute et fière. Seule et décalée dans ses robes cousues mains, drapée dans un naïf refus de l'argent, Madame n'est pas conforme. Alors quand la pression l'enserre, que malgré ses rites magiques, l'amour ne lui tend pas les bras, elle dévale en courant le chemin escarpé qui mène à la plage et nage vers le large...
Mais si Madame dérange, ce n'est pas le cas pour la narratrice, jeune femme tendre et fantasque de 14 ans, ni son grand-père résistant contre la modernité, ni du fils des voisins qui joue du jazz avec tendresse... Eux comprennent, parce qu'eux savent...

MON AVIS : 

La plume de Milena Agus contient, sous une once de poésie et de tendresse, l'intensité des couleurs et la force des nuances. Une écriture forte et engagée qui offre au récit, un enchantement propice au rêve. Lumineux et interdit, battement d'ailes dévoile avec douceur un monde reculé, où l'argent n'a pas pied et où les espoirs se confondent à la magie du lieu, sauvage et indomptable. Peuplé de personnages attachants, souvent révélés à contre emploi, ce petit livre enchante le lecteur par une tendresse et une détermination peu commune. A découvrir !

Un jour, Madame a pris son courage à deux mains, et a demandé à l'amant s'il l'aime un peu. Il a souri et a dit qu'on n'aime pas un peu. Ou on aime, ou on n'aime pas. Madame était allongée sur le lit, nue à côté de lui qui s'est relevé brusquement, s'est rhabillé, est passé dans la pièce d'à côté. Alors madame a senti l'épouvante la frôler, elle s'est rhabillée aussi en se promettant de ne plus jamais poser de questions aussi idiotes. Des questions aussi idiotes détruisent toute la magie et, sans magie, la vie a un goût d'épouvante.

Commenter cet article

Sylvie, Enfin moi 18/02/2012 23:37

As tu aimé, le synopsis me semble interessant
Encore une bonne lecture..
Gros bisous ma Yuko

Yuko 21/02/2012 10:57



Je l'ai trouvé pas mal...Ce qui m'a plu, c'est la chaleur qui se dégage de ce roman. Il nous entraine magnifiquement jusqu'en Sardaigne... ça fait du bien par les
temps qui courent ^^ Bisous ma Sylvie !



Asphodèle 16/02/2012 19:12

Ce que tu en dis me rappelle beaucoup "Mal de Pierre" lu en avril (par là...) dernier et qui m'avait laissée mitigée ! J'avais bien aimé mais trouvé le roman un peu faible pour la construction...
En même temps, elle avouait à la fin qu'elle se cherchait encore pour écrire un vrai roman... Si je le trouve, à l'occasion... Tu en fais une peinture subtile !^^

Yuko 18/02/2012 13:01



Merci Asphodèle, tu me laisses toujours des commentaires adorables ! J'ai pour ma par trouvé "mal de pierres" intéressant même si je suis plutôt d'accord sur le fond
de l'histoire... j'ai aimé l'atmosphère triste et chaleureux du roman :)



Alex-Mot-à-Mots 16/02/2012 13:31

Une écriture dans laquelle j'ai toujours du mal à entrer. Alors je ne récidive pas, pour le moment.

Yuko 18/02/2012 12:48



Je comprends, ce n'est pas évident d'entrer dans son monde. Tu as lu "mal de pierres" ? Je l'ai bien aimé personnellement :)



Lune 16/02/2012 12:37

Je note! ;)
Bisouus ma belle Yuko!
Lune

Yuko 18/02/2012 12:47



Un court roman qui nous entraine en Sardaigne...idéal par ces jours de froid ^^ Bisous belle Lune !



Archives