10 Mar

Détruire dit-elle de Marguerite Duras

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

detruire.jpg

 

Editions de Minuit - 140 pages
Littérature française 

 
Dans un hôtel à l'orée d'un bois, trois clients qui ne se connaissent pas se regardent silencieux et solitaires : Elisabeth Alione, Max Thor et Stein.
Graves et mystérieux, ils vont progressivement échanger leur vision de l'endroit, de la vie, des relations humaines et de la mort...

MON AVIS : 
 
Original et surprenant, ce petit recueil rédigé comme une pièce de théâtre, l'est certainement. Prisonnier entre la forme littéraire et son aspect théâtral, il ne ressemble à rien de connu. Entraînant simplement le lecteur curieux dans un monde qui lui échappe, celui du repos, de l'attente et de la solitude, il conserve comme toile de fond la destruction de soi, des autres et de la vie elle-même. Intéressant pour son aspect innovant. 

Soleil. Septième jour.
La voici encore, près du tennis, sur une chaise longue blanche. Il y a d'autres chaises blanches vides pour la plupart, vides, naufragées face à face, en cercles, seules.
C'est après la sieste qu'il la perd de vue.
Du balcon, il la regarde. Elle dort. Elle est grande, ainsi morte, légèrement cassée à la charnière des reins. Elle est mince, maigre.
Le tennis est désert à cette heure-là. On n'a pas le droit d'en faire pendant la sieste. Il reprend vers quatre heures, jusqu'au crépuscule.

Commenter cet article

Annie 11/03/2011


Hop! dans ma liste!


My little discoveries 11/03/2011


Voilà en effet un livre qui a l'air original! Merci et bonne journée! ;o)


Archives

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog