Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Apr

Eux sur la photo de Hélène Gestern

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

Eux-sur-la-photo.jpg

 

Editions Arlea - 274 pages
Premier roman
Littérature française


Une petite annonce dans un journal comme une bouteille à la mer. Hélène cherche la vérité sur sa mère, morte lorsqu’elle avait trois ans. Ses indices : deux noms et une photographie retrouvée dans des papiers de famille, qui montre une jeune femme heureuse et insouciante, entourée de deux hommes qu’Hélène ne connaît pas. Une réponse arrive : Stéphane, un scientifique vivant en Angleterre, a reconnu son père. 
Commence alors une longue correspondance, parsemée d’indices, d’abord ténus, puis plus troublants. Patiemment, Hélène et Stéphane remontent le temps, dépouillant leurs archives familiales, scrutant des photographies, cherchant dans leur mémoire. Peu à peu, les histoires se recoupent, se répondent. Et leurs découvertes, inattendues, questionnent à leur tour le regard qu’ils portaient sur leur famille, leur enfance, leur propre vie. 
Quatrième de couverture

MON AVIS :

Avec tendresse et sensibilité, Hélène Gestern suscite le souvenir et évoque la difficile construction d'un être sur le mensonge. Tendre optimiste, elle suggère la réconciliation, l'acceptation et livre à ses lecteurs une correspondance faite de douces révélations et de difficiles secrets.
Construit à la manière d'une correspondance, Eux sur la photo alterne un phrasé court et percutant avec une narration plus dense, réveillant d'intimes secrets de famille. Un échange parfois entrecoupé d'une vision, une photo échangée entre les deux narrateurs, précisément décrite et intimement liée à l'enquête menée par les deux personnages. Un récit court et simple à l'écriture soignée. Une belle réflexion sur la mémoire qui aurait néanmoins mérité une plus grande intrépidité.

Ma chère Hélène,

Merci d'avoir pris le temps de m'écrire. J'attendais de vos nouvelles avec impatience, tout en me doutant que vous aviez besoin de temps pour vous faire à cette nouvelle situation. Je me rappelle très bien ce sentiment, ressenti l'an dernier à la mort de mon père, d'être seul désormais, cette panique du survivant qui sait que le prochain, dans l'ordre des choses ce sera lui. (...)
Avec les mois, l'impression est restée, mais elle s'est estompée, elle est devenue moins... violente. Il en sera de même pour vous, je pense. C'est la transition qui parait longue.
Et bien sûr, non, je ne vous en veux pas. Pourquoi vous en voudrais-je ?

Cher Stéphane,

Malgré l'envie que j'avais de savoir, j'ai dû me faire violence pour ouvrir la boite, dont la ficelle desséchée s'est cassée net dès que je l'ai touchée. Le même trouble que chez Vera Vassilieva, la même impression que les ombres devenaient chair. Et que le reste de mes certitudes passées n'était que de la fausse monnaie. J'ai fait l'inventaire du contenu entre fascination et nausée.

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 16/04/2012 11:17

Un petit roman fort sympathique que j'avais bien aimé.

Yuko 17/04/2012 11:09



Il est pas mal effectivement et plutôt efficace :)



Aymeline 13/04/2012 21:07

je ne vais pas tarder à le commencer, tu me donnes bien envie :)

Yuko 15/04/2012 22:38



J'espère qu'il te plaira !



Valou076 11/04/2012 12:18

pour la description des phots, j'ai trouvé ça fort, comme l'impression d"e l'avoir entre les mains...pour le reste...c'est là que j'ai eu cette impression de "déjà-lu", l'histoire ne m'a pas
emballée...

Yuko 13/04/2012 14:21



C'est vrai qu'il n'y a rien de bien original ni dans l'histoire ni dans l'écriture mais on passe un assez bon moment au final :)



Lune 09/04/2012 20:54

Encore un beau résumé!
Bisouuus,
Lune

Yuko 10/04/2012 12:48



Bisous jolie Lune, merci de ton passage :)



Sylvie, enfin moi 09/04/2012 20:39

J'ai du mal avec les correspondances, pourtant comme toujours je te fais confiance
Gros bisous ma Yuko

Yuko 10/04/2012 12:48



Ce n'est pas le meilleur livre que j'ai lu mais pour un premier roman, il n'est pas si mal ^^ Gros bisous ma Sylvie !



Archives