Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Mar

Un coeur faible de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

couer

 

Editions Babel - 80 pages
Littérature russe 


Vassia Choumkov est un jeune fonctionnaire à qui tout réussi. Jouissant de la bonne disposition de son chef de bureau, il tombe amoureux d'une charmante jeune femme qu'il décide d'épouser. Un bonheur aussi magique que fragile qu'il va, malgré la joie partagée de son meilleur ami Arkadi Ivanovitch Néfédévitch, détruire par folie, par peur de tout perdre, par reconnaissance...

 

MON AVIS : 

Fedor Dostoïevski, grand narrateur des états de folie, nous livre ici une course folle contre l'idée terrifiante du bonheur. Véritable fable des temps modernes, ce petit livre nous entraîne sur les chemins tortueux de l'âme et la crainte de la reconnaissance. De soupçons en craintes confirmées, l'ami du narrateur assiste impuissant à la chute de son ami par des mots aussi terribles que puissants. Quand l'amitié et l'amour ne suffisent plus à sauver un homme de son destin, Dostoïevski nous prouve, une fois encore toute l'étendue de son talent, et nous livre, au travers d'une courte nouvelle, toute la puissance destructrice de son écriture, faisant de ses personnages, d'étranges pantins broyés par la vie...

Arkadi se jeta sur son lit. Il ne faisait pas confiance à Vassia, il ne lui faisait pas du tout confiance. Vassia était capable de tout. Mais demander pardon, de quoi, comment ? Le problème n'était pas là. Le problème était que Vassia n'avait pas rempli son devoir, que Vassia se sentait coupable devant lui-même, se sentait ingrat devant le destin, que Vassia était anéanti, bouleversé par le bonheur et s'en sentait indigne, que, finalement, il s'était juste trouvé un prétexte pour divaguer dans ce sens là, et que, depuis la veille, il ne s'était toujours pas remis de sa surprise. "voilà ce que c'est ! se dit Arkadi Ivanovitch. Il faut le sauver. Il faut le réconcilier avec lui-même. Il se creuse sa propre tombe.

Commenter cet article

Jatman 05/04/2011 08:40


Si vous êtes intéressé par Dostoïevski, je voudrais vous recommander à cette page:
http://dostojewski.npage.de/
Avec un clic, ils peuvent être traduits en français.


Yuko 08/04/2011 10:03



Merci beaucoup pour le lien, je suis allée jeter un oeil mais j'espère y revenir bientôt pour découvrir de nouvelles choses ^^ Merci de votre passage et de cette
suggestion ^^ A bientôt !



Asphodèle 04/04/2011 11:38


J'en ai lu pas mal au lycée mais le souvenir qui m'en reste est "Crimes et Châtiments", je note celui que tu proposes ! Et je vais aller voir dans mes "piles" si j'en ai d'autres qui traînent...:)


Yuko 04/04/2011 14:57



Tu me diras ceux que tu as préféré ? J'ai beaucoup aimé "Crime et châtiment" moi aussi et ai retrouvé dans celui-ci un peu de cette folie propre aux personnages de
l'auteur ainsi que les liens très forts qui les unissent entre eux. On y retrouve également cette même misère et cette acceptation sourde et révoltante. Le tout en si peu de pages...



soukee 03/04/2011 19:53


J'adore cet auteur ! Mon préféré reste Les Démons, mais je note celui-ci que je n'ai pas lu, peut-être le détrônera-t-il ? :)


Yuko 04/04/2011 14:50



Ah ^^ Je n'ai pas lu "Les démons", ça m'intéresse ^^ C'est ton préféré ? Tu as lu "Crime et Châtiment" ? Il est magnifique :) J'attends ton avis sur ce livre si tu
as l'occasion de le lire :)



sybilline 03/04/2011 12:31


Dostoïevski reste pour moi probablement le plus grand des classiques par sa richesse d'introspection, son écriture superbe et sa puissance émotionnelle.
Merci pour ton gentil passage chez moi Yuko. Bisous


Yuko 04/04/2011 14:35



C'est toujours un plaisir de te lire Sybilline ^^ Je suis tout à fait d'accord avec toi en ce qui concerne Dostoïevski ^^ Je n'ai pour le moment jamais été déçue et
suis toujours ressortie de l'un de ses ouvrages moralement et émotionnellement ébranlée ^^ Bisous :)



Papillote 01/04/2011 20:53


j'ai eu ma période Dostoïevski à 20 ans, mais je n'ai pas lu celui-ci. Ton billet me donne envie de m'y replonger ! hop je le note dans ma LAL..


Yuko 04/04/2011 14:26



L'avantage de ce petit livre, c'est qu'il est très rapide à lire :) et qu'il nous replonge dans l'univers de Dostoïevski instantannément ^^ C'est un vrai plaisir
:)



Archives