Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Jan

L'enfer d'Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea

Publié par Yuko  - Catégories :  #Cinéma

l-enfer-d-henri-georges-clouzot-18781-2117080265

 

Film français - 1 H 34
Avec Romy Schneider, Serge Reggiani, Bérénice Bejo, Jacques Gamblin


Lorsqu'en 1964, Henri-Georges Clouzot, l'un des plus grands réalisateurs de son temps, choisit Romy Schneider, 26 ans, et Serge Reggiani, 42 ans, c'est qu'il a en tête un projet de film incroyable, énigmatique et insolite : Tourner "L'Enfer". L'histoire d'un homme jaloux qui, lorsqu'il s'imagine sa jeune épouse dans les bras d'un autre, développe une folie qui convulse et tord l'image, la rendant psychédélique et sur colorée...
Véritable "événement cinématographique" au budget illimité, le film raconte, par les images, la folie d'un homme, son drame personnel et celui de son épouse.
Le tournage est cependant arrêté après trois semaines et les images présentées comme "incroyables" ne seront jamais dévoilées...

MON AVIS : 

Ce sont ces images, oubliées depuis un demi-siècle, qu’ont choisit de révéler Serge Bromberg et Ruxandra Medrea. Des images extraordinaires qui subliment Romy Schneider, gracieuse et hypnotique. Une recomposition filmique de l’oeuvre disparue qui devient à son tour unique, contant à travers des images rayonnantes, l’histoire d’un naufrage... celui d’un des plus grands films de l’histoire du cinéma...

Budget illimité, comédiens d'exception... Tout semblait disposé à faire de l'Enfer d'Henri-Georges Clouzot, l'un des plus grands moments du cinéma. Révolutionnaire dans sa façon de filmer, Clouzot l'était aussi dans l'utilisation des couleurs et la distorsion des images...
De chef d'oeuvre du cinéma, le film devient une oeuvre à part entière contant les errances et les doutes qui parsèment la réalisation d'un film... Serge Bromberg et Ruxandra Medrea réussissent le pari difficile, malgré des moments inégaux, de nous offrir sur un plateau d'argent des images d'une beauté à couper le souffle... Romy Schneider est sublimée par l'image, les filtres, le maquillage, faisant d'elle une déesse inoubliable...
Un documentaire qui compte les méandres du tournage, l'enfer de ses comédiens, un bel hommage également à tous ceux qui, cachés derrière la caméra concourent à la réalisation d'un film...

Commenter cet article

Archives