Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Jan

Le père de mes enfants de Mia Hansen-Love

Publié par Yuko  - Catégories :  #Cinéma

19210962.jpg
 

Film français, allemand - 1 H 50
Avec Chiara Caselli, Louis-Do de Lencquesaing, Alice de Lencquesaing


Producteur de films indépendants, Grégoire Canvel a tout pour lui : Une femme qu'il aime, trois enfants adorables, un univers prometteur dans lequel il évolue. Un catalogue de films important composé de créations libres et proches de la vie... Une vision du cinéma qui lui correspond à la fois intimiste et insoumis.
Hyperactif, il ne s'arrête jamais, sauf les week-ends qu'il passe à la campagne en compagnie de sa famille. Une douceur et une joie de vivre fragile, mise en péril le jour où, malgré la prestance et le charisme de son dirigeant, sa prestigieuse société de production est chancelante : trop de risques pris, trop de films produits, trop de dettes...
Grégoire continue d'avancer coûte que coûte... jusqu'à ce terrible aveu : l'échec.
Une lassitude qui va progressivement prendre la forme du désespoir...

​MON AVIS : 

"Juste" est le premier mot qui vient à l'esprit après le projection du film. Tout y est juste, l'interprétation des personnages, poussés à la folie et au désespoir, les sentiments qui s'expriment dans l'abandon et l'échec, les situations qui découlent de choix que tous ne maitrisent pas...
Mais c'est aussi et surtout une incroyable tranche de vie, sans parure ni artifice, que nous propose la jeune réalisatrice. La vision d'une famille moderne en proie à l'impossible, à l'échec et à la reconstruction...
Un film fort dans le message qu'il véhicule, malgré une mise en scène douce et mélancolique, d'une infinie sagesse et d'une empathie qui pousse chaque être humain aux frontières de ses forces, à la limite de ses croyances, dans la tragédie qu'incarne la vie...

Commenter cet article

Annie 24/01/2010 13:04


Tiens,j'irais bien le voir...


Yuko 26/01/2010 14:06


C'est un film très fort, très axé sur les sentiments qui, comme je l'ai dit dans ma critique, m'ont semblé justes et non surjoués...On ne tombe nullement dans le
pathos ce qui est le grand risque de ce genre de films..Je ne peux que te le conseiller ^^ et espérer qu'on puisse en reparler ^^


Archives