Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Nov

Small world de Martin Suter

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

Editions Points - Environ 360 pages
Littérature suisse


Conrad Lang, la soixantaine passée, est soudain confronté aux images de sa jeunesse. Compagnon d'un fils de milliardaire dont il partage l'existence, enfant abandonné, perdu entre mensonge et révélations... Il tente de camoufler ses pertes de mémoire de plus en plus fréquentes et remonte progressivement, le fil de ses pensées jusqu'au coeur de son destin...
Un destin tragique que d'autres aimeraient voir perdu à jamais dans les méandres de l'oubli... Car de flash-back en flash-back, c'est tout un monde qui s'ouvre à Conrad et la découvert de secrets que sa famille a longtemps voulu dissimuler...
Véritable peinture de la grande bourgeoisie suisse et du petit peuple, ce récit porte sur la mémoire et sur le sens de la vie...

MON AVIS : 

Un roman fort, dont je viens à peine de refermer les pages et qui hante encore ma mémoire par son écriture simple et poignante... Mélange de roman policier et d'études sociologiques, on y apprends beaucoup. Comment vivre avec la maladie de l'oubli ?  Comment aimer et se reconstruire ? Peut-on vivre sans passé ?
Un récit bouleversant de justesse, peuplé d'êtres complexes et de mystères multiples...
L'élégance du trait allié à la finesse de l'analyse... Un roman que je vous recommande avec grand plaisir.

- Je suis tombée sur le papier qui te permet de retrouver notre appartement et de te souvenir de mon nom.
- Où ? avait-il demandé.
- Dans le réfrigérateur.
Il rit. Mais comme cela, la glace était rompue. Il lui raconta tout. Tout ce dont il pouvait se souvenir. [...]
Rosemarie rit aussi. " - Peut-être devrais-tu consulter un médecin.
- Tu crois que c'est si sérieux que ça ?
- Rien que par précaution.
Ils continuèrent leur chemin dans la chaude odeur des chevaux. Lorsque ce cliquetis se fut évanoui, Conrad dit "C'était bien que je puisse parler pour une fois aussi ouvertement avec quelqu'un. Avec Rosemarie c'est impossible."
Rosemarie s'arrêta. "Mais je suis Rosemarie."
Pendant une fraction de seconde elle pensa qu'il allait perdre contenance. Puis il s'exclaffa : "Je t'ai eue !

Commenter cet article

sybilline 25/05/2010 19:06


Merci Yuko, d'avoir attiré mon attention sur ce livre qui me séduit beaucoup! Je le note :)


Yuko 21/06/2010 14:40



J'espère qu'il te plaira et que nous aurons l'occasion d'e reparler :) A bientôt Sybilline ^^ Biz !



Velvet 04/11/2009 09:48


Si je peux me permettre une suggestion et si tu ne la pas déjà lu depuis longtemps je te conseille La Route de Cormac Mc Carthy, c'est un des meilleurs que j'ai lu ces dernières années, en plus il
se mange d'une traite en quelques heures . L'écrire est simple et le thème est celui que j'affectionne le plus :)
Bises


Yuko 04/11/2009 14:00


@ Miss Ko : J'ai beaucoup aimé cet ouvrage, je ne peux que te le conseiller (j'attends ton avis avec impatience =^^=)

@ Annie : Il est très bien écrit en effet... Tout en simplicité. Mais ce qui est très intéressant dans cet ouvrage c'est l'approche sociologique et médicale qu'en fait l'auteur. Il s'est beaucoup
documenté sur le sujet et personnellement, j'ai appris beaucoup de choses...

@ Velvet : Tu éveilles ma curiosité ^^ Je te remercie de me conseiller ainsi, je suis toujours preneuse de conseils en la matière (et en beaucoup d'autres d'ailleurs !!) merci beaucoup pour ce
précieux conseil. Il ne me reste plus qu'à trouver le livre =^^=
Biz !!


Annie 04/11/2009 07:57


En tout cas l'extrait semble très bien écrit, ça donne envie...


Miss Ko 03/11/2009 16:24


ça à l'air bien! J'ai plus qu'à trouver ce bouquin ^^


Archives