Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Jun

Cartons de Pascal Garnier

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

Cartons de Pascal Garnier

.

Editions Zulma - 186 pages
Littérature français
e


Tout commence par un déménagement vécu comme une " catastrophe naturelle " : Brice, illustrateur de livres pour la jeunesse, quitte son appartement lyonnais pour une grande maison plutôt isolée à la campagne. Il a choisi l'endroit avec son épouse journaliste, partie quelque part en Egypte. Esseulé, sans nouvelles d'Emma, Brice s'abandonne peu à peu au désespoir en squatteur de son propre logis, ne sortant plus guère du garage où sont entassés les cartons qu'il éventre au petit bonheur. Les évocations d'Emma, l'attente d'un appel qui ne vient pas, et la rencontre de Blanche, une étrange femme-elfe sans âge, sorte de spectre de l'enlisement provincial, ponctuent cette dégringolade dans l'enfer des cartons...
Résumé éditeur.

MON AVIS :

A travers une histoire de cartons, c'est le mouvement de la vie qui s'ébranle et se joue. Le roman de Pascal Garnier évoque tour à tour, l'absence, la solitude, l'attente, la transition et le renouveau. Une oeuvre aux thèmes multiples, peuplée de personnages étonnant qui surprend par son rapport à un humour absurde.
Un roman parfois noir, toujours habile, porté par une écriture fluide. Sympathique.

- Allô ? ... Allô ? ... Ema, c'est toi ? ... Dis-moi ! ...
L'échange avait été encore plus bref que la fois précédente, quelques secondes à peine, dans un grésillement épouvantable, comme si on avait fait sauter son coeur à la poêle. Le téléphone dans sa main ne lui communiquait plus que l'écho de sa voix supposée d'Emma, interrompu par le bip effroyablement monotone de la tonalité. A quoi servait exactement cet appareil ? POur le peu qu'il en savait, il était censé nous relier avec n'importe qui, n'importe où, à n'importe quelle heure. Mais pour le coup, n'était-on pas en droit d'en douter ? A l'aube de l'humanité, le plus crétin des bipèdes en se collant un coquillage sur l'oreille pouvait au moins entrer en ligne directe avec la mer."

Commenter cet article

Karine:) 07/06/2013 22:20

J'ai été soit très enthousiaste soit bien à l'extérieur des romans de cet auteur... je ne sais jamais à quoi m'attendre. Mais je note celui-ci!

Yuko 08/06/2013 01:06

Qu'est-ce que tu as lu ?

Alex-Mot-à-Mots 03/06/2013 16:48

Un auteur que j'aime beaucoup. Mais je me force à le lire à petite dose.

Yuko 03/06/2013 17:05

Tu en as d'autres à me conseiller ?

George 03/06/2013 07:51

J'avais lu et beaucoup aimé "lune captive dans un oeil mort", une ambiance assez particulière et une écriture ironique, parfois cruelle sur la société qui m'avait beaucoup plu. Ce roman-ci, que je ne connaissais pas, pourrait me plaire, j'ai une hantise des déménagements !

Yuko 03/06/2013 11:18

Merci pour le lien ^^

George 03/06/2013 11:01

Ah oui je te conseille chaudement même !
Je me permets de te donner le lien vers mon billet d'alors :
http://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/2009/09/06/lune-captive-dans-un-oeil-mort-pascal-garnier/

Yuko 03/06/2013 10:50

Je ne le connais pas celui-ci, tu me le conseilles ? En tout cas, dans "cartons", tu retrouveras ce ton grinçant et cet univers un peu déjanté apparemment caractéristique de l'auteur !

Archives