Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Sep

Deauville : Festival du Cinéma Américain - 2013

Publié par Yuko  - Catégories :  #Mes découvertes

Deauville : Festival du Cinéma Américain - 2013

.

Depuis sa création, Deauville n'a cessé d'accueillir les artistes et les créateurs, inspirés ou apaisés par la ville, sa qualité d'accueil, ses activités, ses populations.
Si l'esprit de ces années s'est poursuivi tout au long du siècle, il est aujourd'hui renforcé par un processus de soutien à la création artistique qui couvre la photographie, le cinéma, la musique et une programmation culturelle, qui offre aux artistes invités à Deauville des espaces d'expression et un public fidèle. Six festivals annuels témoignent de la vitalité de cette vie culturelle.
Le tout premier, le Festival du Cinéma Américain fête ses 39 ans de contribution à la diffusion et à la promotion en Europe des films américains.
Au fil des années, il a su se renouveler et séduire tous les publics par une programmation ouverte sur tout ce qui fonde le cinéma américain : des films de studio aux films du cinéma indépendant, des classiques aux séries, de la fiction au documentaire.
Il reste le seul festival au monde à proposer à tous des projections 24h/24 pendant dix jours poursuivant sans cesse son ambition : partager et transmettre au plus grand nombre.
La Ville de Deauville a choisi de marquer cette année par la création d'un nouveau prix : le prix du public de la Ville de Deauville qui permettra à chaque spectateur de partager ses coups de coeur et à un réalisateur une chance supplémentaire d'être découvert. Un hommag
e à l'attachement du public au festival.(...)

Philippe AUGIER, Maire de Deauville
Propos tirés du journal Deauville 39ème Festival du Cinéma Américain - supplément gratuit au Pays d'Auge

Ainsi pourrait être résumé l'esprit du festival du cinéma américain de Deauville. Pour sa 39ème édition, le festival a accueilli de grands noms du cinéma, rendu de beaux hommages et projeté, bien sûr, de nombreux films.

Alors le festival de Deauville, qu'est-ce que c'est ?

1- Des films en compétition

Cette année, 14 films étaient en compétition :

-A SINGLE SHOT de David M. Rosenthal
-ALL IS LOST de J.c. Chandor - vu
-BLUE CAPRICE de Alexandre Moors
-BLUE RUIN de Jeremy Saulnier
-BREATHE IN de Drake Doremus - vu
-FRUITVALE STATION de Ryan Coogler - vu
-LES AMANTS DU TEXAS de David Lowery
-LILY de Matt Creed
-NIGHT MOVES de Kelly Reichardt - vu
-SHÉRIF JACKSON de Logan Miller et Noah Miller
-SHORT TERM 12 de Destin Cretton - vu
-STAND CLEAR OF THE CLOSING DOORS de Sam Fleischner - vu
-THE RETRIEVAL de Chris Eska - vu
-WE ARE WHAT WE ARE de Jim Mickle

2- Des avant-premières

-BLUE JASMINE de Woody Allen
-CHARLIE COUNTRYMAN de Fredrik Bond - vu
-JOE de David Gordon Green
-KILLING SEASON de Mark Steven Johnson
-LE MAJORDOME de Lee Daniels - vu
-LE TRANSPERCENEIGE de Bong Joon Ho
-LOVELACE de Rob Epstein | Jeffrey Friedman
-MA VIE AVEC LIBERACE de Steven Soderbergh
-MARFA GIRL de Larry Clark
-NO PAIN NO GAIN de Michael Bay
-PARKLAND de Peter Landesman - vu
-PLANES de Klay Hall
-SUNLIGHT JR. de Laurie Collyer - vu
-SUSPECT de Scott Walker - vu
-THE WAIT de M. Blash - vu
-UPSTREAM COLOR de Shane Carruth
-VERY GOOD GIRLS de Naomi Foner - vu
-WHITE HOUSE DOWN de Roland Emmerich
-WRONG COPS de Quentin Dupieux

3- Des documentaires

-DANCING IN JAFFA de Hilla Medalia
-INEQUALITY FOR ALL de Jacob Kornbluth
-OUR NIXON de Penny Lane
-SEDUCED AND ABANDONED de James Toback
-TWENTY FEET FROM STARDOM de Morgan Neville

4- Les nuits américaines

Les nuits américaines vous permettent de voir et/ou revoir des films sur grand écran. Cette année, ils étaient souvent en lien avec les hommages rendus durant le festival.

-À TOMBEAU OUVERT de Martin Scorsese
-ADAPTATION de Spike Jonze
-ANOTHER DAY IN PARADISE de Larry Clark
-ARMAGEDDON de Michael Bay
-AVIATOR de Martin Scorsese
-BABEL de Alejandro González Iñárritu
-BAD LIEUTENANT – ESCALE À LA NOUVELLE-ORLÉANS de Werner Herzog
-BLOW OUT de Brian De Palma
-BULLY de Larry Clark
-ELIZABETH de Shekhar Kapur
-GET SHORTY: STARS ET TRUANDS de Barry Sonnenfeld
-HAIRSPRAY de Adam Shankman
-INDIANA JONES ET LE ROYAUME DU CRÂNE DE CRISTAL de Steven Spielberg
-I’M NOT THERE de Todd Haynes
-KEN PARK de Ed Lachman | Larry Clark
-KIDS de Larry Clark
-LEAVING LAS VEGAS de Mike Figgis
-LORD OF WAR de Andrew Niccol
-L’ÉTRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON de David Fincher et Frank Marshall
-MARFA GIRL de Larry Clark
-PRIMARY COLORS de Mike Nichols
-PULP FICTION de Quentin Tarantino
-SAILOR & LULA de David Lynch
-TERMINATOR de James Cameron
-VERONICA GUERIN de Joel Schumacher
-WASSUP ROCKERS de Larry Clark

Deauville : Festival du Cinéma Américain - 2013

5- Des séries inédites

-BATES MOTEL de Tucker Gates
-LA MALÉDICTION D’EDGAR - THE CURSE OF EDGAR de Marc Dugain et Véronique Lagoarde-ségot
-ONCE UPON A TIME (saison 2) de Mark Mylod et Greg Beeman
-THE FOLLOWING de Marcos Siega

6- Un jury

* Officiel :

PRÉSIDENT DU JURY - Vincent LINDON
Lou DOILLON
Jean ECHENOZ
Hélène FILLIÈRES
Xavier GIANNOLI
Famke JANSSEN
Pierre LESCURE
Bruno NUYTTEN
Rebecca ZLOTOWSKI

* et celui de la révélation Cartier

PRÉSIDENT DU JURY - Valérie DONZELLI
Laurence ARNÉ
Vincent LACOSTE
Geraldine MAILLET
WOODKID ALIAS Yoann LEMOINE

7- Des hommages

Pour sa 39ème édition, Deauville a accueilli :

Cate BLANCHETT
Nicolas CAGE
Larry CLARK
Gale Anne HURD
Danny KAYE
John TRAVOLTA

8- Des évènements

-Cette année, on pouvait assister à de nombreuses conférences et tables-rondes ("Serial killers, le charme fatal des meurtriers en série", "De la page à l'écran, le genre en question", "Innovation vs créativité ?" etc.)
-Une leçon de cinéma par Steven Soderberg
-Une carte blanche réservée au groupe Justice
-Une analyse filmique du film Les bêtes du sud sauvage de Christopher Vogler (Grand prix du festival de Deauville 2012)
-Des photo call (des jurys et lauréats 2013, de John Travolta, Cate Blanchett, Nicolas Cage, Steven Soderberh, Michael Douglas etc.)
- Des expositions : les couleurs de l'âme, peintures de Maryam Alakbarli, parrainée par Juliette Binoche
- Le prix littéraire Lucien Barrière décerné cette année à Richard Ford pour son roman Canada.
- Le prix Michel Ornano 2013 pour Les garçons et Guillaume à table ! de Guillaume Gallienne
- Un rendez-vous professionnel franco-américain, un moment de rencontre pour tous les professionnels du cinéma.

Deauville : Festival du Cinéma Américain - 2013

Mais Deauville vu de l'intérieur c'est aussi...

- Le charme du lieu : Les planches, la plage, les mouettes, une ville magnifique et un climat très agréable. C'est aussi un moment suspendu dans le monde du cinéma. Un hommage au cinéma américain et aux pépites qu'il sait créer.
- Des projections 24h/24.
- Des découvertes, des déceptions, des coups de coeur.
- Voir le film avec l'équipe du film et notamment le réalisateur.
- Une plongée dans l'univers du cinéma américain.
- Un festival très pro et une équipe courtoise et très agréable : les encadrants sont tous extrêmement polis, disent bonjour 100 fois par jour et ont toujours un sourire pour vous !
- Des rencontres durant lesquelles on ne parle que de cinéma !
- Des moments de grâce : Après la projection de Short Term 12, la salle s'est levée pour applaudir le réalisateur, visiblement très ému par cet hommage.
- Des séances accessibles non uniquement réservées aux professionnels avec pass festival ou séance à la journée (pas de places vendues à la séance)
- La possibilité pour les spectateurs de voter pour le prix du public de la ville de Deauville.
- Une expérience unique qui donne envie d'y retourner...

Si vous souhaitez plus d'infos sur le festival, n'hésitez pas à consulter le site officiel du festival. Vous y trouverez des informations pratiques, l'histoire du festival, ses anciens lauréats, les moyens d'y aller etc.

Deauville : Festival du Cinéma Américain - 2013

PALMARES 2013 :

- GRAND PRIX : Night moves de Kelly Reichardt
- PRIX DU JURY : All is lost de J.C Chandor ex-aequo avec Stand clear of the closing doors de Sam Fleischner
- PRIX DE LA CRITIQUE INTERNATIONALE : The retrieval de Chris Eska
- PRIX DE LA RÉVÉLATION CARTIER : Fruitvale station de Ryan Coogler
- PRIX MICHEL D'ORNANO : Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne
- PRIX DU PUBLIC : Fruitvale station de Ryan Coogler

Mon avis (subjectif bien sûr) concernant ce palmarès : J'ai été très surprise par la découverte de ce palmarès. Nous aurons certainement l'occasion d'en reparler quand j'évoquerai avec vous les films vus durant ce festival mais la plupart des films primés font partie de ceux que j'ai les moins appréciés. Je suis toujours étonnée par le décalage qui existe entre l'apparent ressenti des spectateurs (ceux qui soufflent d'exaspération suite à un film, qui sont soulagés quand ils se terminent ou qui quittent définitivement la salle pendant la projection) et les prix attribués par le jury.

Ainsi, si je n'ai pas été particulièrement transportée par All is lost, je lui reconnais des qualités cinématographiques qui me permettent de comprendre le choix du jury. En revanche, je serai plus tranchée concernant Stand clear of the closing doors qui m'a semblé interminable et Night moves assez vide de contenu...

Je suis certainement un peu dure avec ce palmarès mais c'est un sentiment, très personnel bien sûr, que je retrouve assez souvent suite aux délibérations. Il en va ainsi des bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin, largement récompensé avant sa sortie, et qui ne m'a pourtant pas séduite.

Bien sûr des éléments m'échappent certainement. Peut-être que certains films ont besoin d'un appui pour rencontrer leur public ou de davantage de publicité pour être distribués ou que d'autres raisons m'échappent. Je ne suis pas en train de juger le travail du jury ni de dire que je ferai mieux qu'eux. Je suis simplement surprise par ce décalage que je ressens souvent.

Je tiens aussi à évoquer, un peu avant l'heure, un film que j'ai beaucoup aimé durant le festival et qui a suscité une vive émotion à Deauville puisque c'est le seul film qui a reçu une standing ovation à la fin de sa projection. C'était un moment vraiment émouvant et unique durant lequel le réalisateur, qui a réussi à toucher le coeur de ses spectateurs, reçoit en retour leurs remerciements. Ce film, c'est Short term 12. Je fais partie de ces spectateurs et regrette, peut-être comme certains d'entre eux, qu'il n'ait pas reçu la récompense qu'il mérite. Mais peut-être finalement, que c'est ça la récompense ultime... Une rencontre entre le réalisateur, ses comédiens et toutes les personnes qui ont travaillé sur cet objet d'art cinématographique pour en faire un moment magique d'émotion et les spectateurs qui ont compris et ressenti ce film avec leur propre sensibilité. Comme certains de ces spectateurs, j'espère que ce film aura la chance de sortir en salle, d'être vu et de toucher à son tour d'autres spectateurs...

Voir les PRECEDENTS PALMARES

Commenter cet article

tinalakiller 10/09/2013 17:55

oh chanceuse t'as pu aller à Deauville (décidément tu fais les festivals !) ! Curieuse de découvrir sur grand écran certains films, notamment le gagnant (même si tu n'as pas l'air emballée).

tinalakiller 10/09/2013 22:56

:)

Yuko 10/09/2013 21:38

Ca ne m'étonne pas d'eux en même temps ;) Tu trouveras ton équilibre au fur et à mesure. Et puis, il y aura forcément des mois plus intenses.

tinalakiller 10/09/2013 19:06

ouais même si mon école fait des menaces du type "vous n'aurez plus de vie privée ah ah ah" fuck quoi

Yuko 10/09/2013 18:58

J'espère vraiment que tu vas réussir ! tu as raison de te garder des moments pour décompresser. Sur le long terme, c'est important !

tinalakiller 10/09/2013 18:56

je compte garder un petit peu mes week-ends quand même (de toute façon, continuer à regarder des films, c'est vital pour moi)...
je passe les concours d'orthophonie (je stresssssse)

Alex-Mot-à-Mots 10/09/2013 10:33

Nous y sommes passé cet été. C'est un lieu magnifique et magique. Quelle plage.....

Yuko 10/09/2013 10:35

C'est vrai que tout est propice à la détente. Les gens sont par ailleurs sympathiques et courtois :)

Sylvie, Enfin moi 09/09/2013 22:31

J'y suis allée une fois je me suis régalée
Gros bisous

Yuko 09/09/2013 22:47

Tu y es allée en quelle année ? Tu as vu de bons films ? Gros bisous ma Sylvie ^^

asphodèle 09/09/2013 14:17

Yuko, je reçois à nouveau tes news, quel bonheur !!! Par quel miracle, en revanche je ne sais pas mais j'apprécie !!! :) Ben dis donc quel billet et quelle cinéphile tu fais !!! C'est toujours un bonheur de lire tes ressentis sur les films car comme tu le dis si bien, le décalage entre le choix du Jury et celui des spectateurs est énooorme !!! :) Bises

Yuko 09/09/2013 17:21

Merci beaucoup Asphodèle ! bises ^^

asphodèle 09/09/2013 16:00

Et bravo pour les photos de Deauville très "ciné" ! J'aime aussi ton avatar !!! :)

Yuko 09/09/2013 15:19

Oui oui j'ai résolu le problème des newsletters qui en fait... venait de moi :( bon, j'ai quand même écrit à l'équipe d'overblog qui m'a répondu très cordialement ;)
Quant au festival, c'était un régal ^^ Je n'ai pas fini de vous en parler :) bises à toi !

Archives