Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 Oct

Petites scènes capitales de Sylvie Germain

Publié par Yuko  - Catégories :  #Littérature

Petites scènes capitales de Sylvie Germain

.

Editions Albin Michel - 248 pages
Littérature fr
ançaise

Tout en évocations lumineuses, habité par la grâce et la magie d'une écriture à la musicalité parfaite, petites scènes capitales s'attache au parcours de Lili, née dans l'après-guerre, qui ne sait comment affronter les béances d'une enfance sans mère et les mystères de la disparition.
Et si l'énigme de son existence ne cesse de s'approfondir, c'est en scènes aussi fugitives qu'essentielles qu'elle en recrée la trame, en instantanés où la conscience et l'émotion captent l'essence des choses, effroi et éblouissements mêlés.
Résumé éditeur.

MON AVIS :

Musicale et lumineuse, l'écriture de Sylvie Germain nous transporte et nous égaie. En nous racontant les interrogations d'une fillette, les errances de l'adulte qu'elle devient et les souvenirs de la femme mure qu'elle incarne, elle fait de son roman une oeuvre poétique et lumineuse où vient se poser, gracile et délicate, une écriture douce et habile. Une parenthèse littéraire à la rencontre de personnages forts et attachants. Un parcours parfois âpre et dur mais toujours d'une époustouflante humanité pour un questionnement du monde universel. Une puissante quête d'amour, magnifiquement écrite, que je vous recommande.

L'amour, ce mot ne finit pas de bégayer en elle, violent et incertain. Sa profondeur, sa vérité ne cessent de lui échapper, depuis l'enfance, depuis toujours, reculant chaque fois qu'elle croit l'approcher au plus près, au plus brûlant. L'amour, un mot hagard.

De la moindre vie humaine, quelque chose d'irréductible demeure, toujours ; rien de ce qui a lieu en ce monde, grand ou petit, tragique ou anodin, ne peut être annulé, et rien ne reste sans conséquences, aussi discrètes soient-elles.

Si jamais il y a eu un secret, quelle importance désormais, puisqu'il n'en reste nulle trace, finit par se dire Lili Barbara, et elle se demande quel sens peut avoir un évènement qui a bel et bien eu lieu mais dont il ne subsiste rien, aucun souvenir, dont aucun témoignage ne donnera connaissance. Est-il alors aboli, expulsé du réel ? Mais pourquoi un évènement qui s'est un jour produit serait-il anéanti du seul fait de rester inconnu ou d'avoir sombré à jamais dans l'oubli ?
Et, à l'inverse, un fait imaginé auquel on croit avec force et constance, et qui se fait constitutif d'une personne, devient-il réel ? Où se situe la ligne de démarcation entre réalité et fiction ?

Commenter cet article

Lou 06/12/2013 10:58

Tu en parles très joliment, je partage tout à fait ton avis si ce n'est que je me suis plus attachée à Lili l'enfant qu'à l'adulte. C'est un vrai régal sur le plan littéraire, cela me donne envie de sortir deux titres de cet auteur qui traînent dans ma PAL :)

Yuko 06/12/2013 12:48

C'est vrai qu'elle est très attachante cette petite Lili :) Comme toi, j'ai très envie de découvrir l'auteur à travers ses autres écrits. On pourrait peut-être se programmer une lecture commune un de ces prochains jours si ça te tente ?

Sylvie, Enfin moi 30/10/2013 21:53

Je n'ai rien lu d'elle... Je rame...
Gros bisous ma Yuko

Yuko 30/10/2013 22:24

Tu devrais ma Sylvie, c'est une écriture simple et lumineuse, je suis sure que tu aimerais ^^ bisous !

Alex-Mot-à-Mots 30/10/2013 09:15

Un je ne sais quoi me fait encore hésiter à le lire.

Yuko 30/10/2013 11:01

N'hésites plus, je suis sure que tu ne seras pas déçue :)

Valou076 28/10/2013 22:46

Un auteur que je ne connais pas encore, mais je n'arrive pas vraiment à me motiver pour découvrir ce titre...c'est étrange ! pour plus tard, peut-être !

Yuko 29/10/2013 12:28

Merci ;)

Valou076 29/10/2013 12:25

on se tient au courant ;-) bonnes lectures à toi aussi !

Yuko 29/10/2013 12:17

C'est sympa, on va pouvoir comparer nos avis et en rediscuter ! bonne lecture à toi ^^

Valou076 29/10/2013 12:11

Non j'ai pris le Kasischke également, ainsi que le roman de Nancy Huston en livre de parrainage ! j'avais beaucoup aimé "Les Revenants" aussi...

Yuko 29/10/2013 11:44

J'ai choisi le Laura Kasische... J'avais beaucoup aimé "les revenants" mais celui-ci semble obtenir des avis plus nuancés, on verra bien ! je vois que tu ne chômes pas ! Je viens de finir un premier roman (la toute petite fille monstre) effrayant.J'en reparle très vite ^^Tu as choisis "la grâce des brigands" ? Je l'ai réservé à la médiathèque :)

cristie 28/10/2013 17:08

Je ne te lis pas c'est le livre que j'attaque ce soir ! Je reviendrai comparer ! ;-)

Yuko 28/10/2013 17:25

Coucou Cristie, avec plaisir ! J'attends ton retour :)

Archives